Bonjour Russie

La mélodie française et la romance russe au 19ième siècle


Caroline Jahns, soprano
Alexandra Sostmann, piano

1840: « La Russie en mouvement » est le joueur le plus intéressant de l'époque. Elle se réveille de son sommeil millénaire et se tourne vers l'Europe. Avec leurs œuvres de l'art, de la littérature et de la musique les artistes russes obtiennent leur billet pour le monde entier. Par contre, la France se peut priver de ce billet - il y a longtemps qu’elle est la république dominante en Europe. Ces deux états, qui ne vivent pas seulement sur le plan géographique éloignés, ont une évolution musicale, qui est typique pour l’époque bourgeoise mais bien différente. Dans le programme « Bonjour Russie » on y trouve les sons merveilleux décomposants de 'impressionnisme français ainsi que les rythmes forts, riches et ses accords religieux de l'âme russe.

Les compositeurs russes et françaises créent également une oeuvre importante des ballades rêveuses, des contes et des chansons folkloriques, qui évoquent la magie et la nature, comme des brillantes pièces pour les charmants salons de la bourgeoisie. En France ces morceaux de piano et chant s’appellent « mélodie française » et en Russie « russkiy romans » (romances russes).

 

programme téléchargez ici [pdf, 2.0 mb]